Catégorie : Notre école en milieu naturel

Correspondance des bois

Ce vendredi de printemps, en pleine séance de jeux et construction de leur maison de fées, nos petits elfes ont fait une extraordinaire découverte !

Sous leur table de cabane se cachait en effet un sachet plastique contenant plusieurs feuillets annotés par une petite admiratrice mystérieuse, accompagnés d’un stylo…

Nous nous sommes aussitôt réunis pour découvrir ensemble les pages rédigées à la main… par une petite fille de 7 ans, Maëline, laquelle invite ses lecteurs à partager avec elle la construction de la cabane. Plus exactement, elle met en garde ses lecteurs contre toute éventuelle dégradation qui pourrait être faite à la cabane qu’elle et ses parents ont fait et améliorent. ^^

Quelle surprise parmi le groupe, et quel plaisir de prendre conscience que notre cabane est ‘habitée’ en notre absence ; qu’elle vit, tout simplement !

Nous croisons parfois des admirateurs, randonneurs nous félicitant pour notre petite vie des bois (des personnes âgés en pleine marche rapide, la plupart du temps…) Mais imaginer une petite fille utilisant nos constructions… C’est autre chose !

Nous avons donc pris la plume pour rédiger une réponse plus ‘claire’ à notre nouvelle correspondante, en lui présentant notre groupe, notre jour d’activités sur place !

Qui sait, peut-être verrons-nous un jour cet autre elfe sauvage ?

Happy Halloween !

En cette semaine de Toussaint, malgré un effectif réduit de petits elfes des bois et leurs druides, vacances scolaires obligent (eh oui, finalement, en IEF nous sommes aussi très tributaires des périodes de pause de la ‘société traditionnelle’, de par les rencontres familiales ou l’arrêt des activités extra-scolaires), nous avons continué les célébrations de saison… et d’Halloween !

Au programme de cette journée bien remplie :

  • Réinstallation et réparations du campement et de la cabane, visitée et quelque peu chamboulée par des elfes mystérieux venus désosser les parois de nos toilettes sèches, déplacer les bancs du cercle et heureusement !) seulement compléter la cabane en y ajoutant un prolongement arrière (un ‘garage’, ont choisi les Elfes) sans dommage sur les aménagements colossaux réalisés ces dernières semaines par un des papas, guidé par nos petits architectes décidés. Les coquins nous ont a priori emprunté quelques bouts de cordage nous servant à tendre notre toiture mobile… Nous avons prévu de réfléchir à un message à leur adresser afin de communiquer avec eux et s’assurer de fonctionner en bonne intelligence s’ils devaient repasser… un bon apprentissage pour les enfants, d’accepter qu’ils évoluent dans un espace ouvert et partagé, éphémère et fragile !
  • S’en suite une grande partie de « 1, 2, 3… Momie ! » , simple adaptation de circonstance au traditionnel « 1, 2, 3… Soleil » :-D… l’occasion de jouer tous ensemble et de se frotter entre copains à des règles du jeu simple… Attention, gare aux plus jeunes qui se révéleront les plus intransigeants… et nous renverront en masse vers la case départ ! 😀
1, 2, 3… Momie !
  • Nous partons ensuite pour une Chasse au Trésor d’Halloween, recyclée de la fête d’anniversaire de 2 de nos elfes d’octobre…
    Un joli moment de complicité et de concentration pour aiguiser sens de l’observation et rapidité… et faire usage des superlatifs !

« Trouver quelque chose de plus noir qu’un chapeau de sorcière…. »

Nous ramenons notre butin de sorciers au campement et préparons avec une potion magique ‘pour de faux, laquelle donnera des super pouvoirs au parents et transformera une feuille en… jaune !

Avant le déjeuner, (et parce que la chasse au trésor, ça occupe et ça donne faim), nous confection des balais de sorcières… HIiiiiignahaha….

L’après-midi, pas le temps de lire des histoires à dormir debout finalement, la partie de monstre prend le dessous (entendez « course contre un papa qui grogne et se fait littéralement repousser par des lutins survoltés »)

Encore une magnifique journée sous un soleil qui décidément, a choisi de nous accompagner encore et encore et que nous retrouvons avec plaisir pour nous réchauffer en ressortant de notre petit bois magique sur le chemin du parking ou nous attend désormais un goûter bien mérité…

Chuuutt… Notre petit doigt nous murmure que certains ont déjà l’esprit en hiver et rêvent déjà à… Noël ?


Des couleurs plein les mains

Petite séance de peinture végétale, l’occasion d’explorer la nature et ses plus belles couleurs…

Prenez des enfants, un milieu naturel (ici, une petite forêt), quelques feuilles de papier ou carton clair, un peu d’eau, des récipients et c’est parti !

L’idée est de trouver des sources de couleur dans la nature…. Fleurs, terre, fruits, feuilles, etc. malaxer et humidifier, puis étaler sur la feuille ! Sensations et étonnements garantis !

Nouvelle saison…

Il est des déménagements qu’il faut parfois savoir effectuer, pour aller de l’avant, se renouveler !

C’est le choix que notre Forest School a fait après 2 saisons passées à apprivoiser notre premier lieu de RDV hebdomadaires. Une modification de la structure du groupe, un besoin de recentrage géographique, et nous voilà dans un nouvel écrin de verdure. Le coup de foudre fut immédiat pour les enfants. Ils se connaissent très bien, et accueillent par la même occasion de nouveaux copains dans le projet…

Bref, c’est sous le signe de l’automne que nous avons découvert et installé notre nouveau campement. Les gestes sont aussi maintenant plus sûrs, notre rythme plus stable et nos envies toujours aussi fortes d’évoluer dans cette nature qui nous détend, nous enchante et nous unit…

Une journée sous le signe des fleurs

Ce lundi a été consacré à la découverte de notre environnement et nous nous sommes particulièrement intéressés aux fleurs qui nous entourent.

Nous avons commencé notre journée par une séance de yoga et la posture de « La plante qui pousse ».

Après cette séance, les enfants sont partis, panier à la main, dénicher les petits trésors floraux qui viennent égayer notre forêt !

Et nous avons de la chance car le printemps s’est bien installé et nous offre toutes ses merveilles !

Primevère

Euphorbe

Pissenlit

Coucou

Pâquerette

Jacinthe des bois

Violette

Ficaire

Lierre terrestre

Stellaire holostée

Lathrée clandestine

 

Un des enfants avait très envie de partir à la recherche de « fleurs qui piquent ». Il a été heureux de nous faire découvrir ses trouvailles.

Ronce

Ortie

Houx

Rosier sauvage

Après avoir partagé le fruit de leurs recherches, les enfants ont pris un temps pour observer les fleurs, les nommer et les dessiner.

Après le déjeuner, nous avons pris le temps de lire l’histoire de « La fleur qui dérange » de Elsa Devernois et Zazie Sazonoff. Une histoire sur la différence qui nous a offert un beau moment d’échange et de belles réflexions de la part des enfants.

Notre après-midi a vu les enfants construire un pont et le solidifier.

Et nous avons continué à explorer les lieux et l’une de nos aventurières a découvert un petit coin féerique jonché de jacinthes des bois …

 

Des sons… à la musique !

Bien connaître son coin de forêt passe nécessairement par une phase d’exploration sensorielle…

Pour éveiller les petits et grands et stimuler l’ouïe, nous sommes partis début avril en exploration auditive pour recenser tous les bruits que nous entendions, avant de les partager de retour au campement :

 

 

Une fois les sons recensés, nous faisons la lecture de 2 contes ‘musicaux’, et commençons à imaginer nos propres instruments de la nature !

… Et chiche, pour la fête d’équinoxe de l’été, avec un peu d’huile de coude nous aurons constitué un véritable orchestre pour célébrer la musique dans la forêt 🙂

L’occasion de s’initier à l’utilisation des couteaux suisses. Les enfants en raffolent et révèlent de vrais talents de patience et concentration ! Bientôt nous leur ferons passer un véritable permis couteau.

Petit Bestiaire de notre coin de paradis

Ici nous glisserons au fil de l’eau les compte-rendus de nos observations hebdomadaires, de recensement des plantes, arbres et autres espèces botaniques de notre terre d’aventure et de vie :

 

La flore…

Voici notre petit carnet d’exploration de la forêt concernant toutes les espèces de fleurs, arbres et autres plantes de notre petit coin secret :

> La Jacinthe sauvage est arrivée sans crier gare cette 2ème semaine d’avril !

 

Fête du Printemps !

Quoi de plus logique que de provoquer notre premier rendez-vous aux portes du Printemps ?

Afin de réunir parents (mamans ET papas) et enfants sur notre futur terrain de jeu – lieu que nous garderons secret, aussi provisoire soit-il -, nous choisissons exceptionnellement un dimanche, le 1er de cette nouvelle saison, qui saura nous guider et nous donner le petit coup de pouce nécessaire pour (ré)veiller nos envies d’échappées belles, d’explorations et de grand air…

Nous avons ainsi donné rendez-vous à tous les hôtes de la forêt pour fêter avec nous cette saison qui nous tardait temps… au programme, un temps de découverte des lieux bien sûr, réalisation de couronnes de saison et surtout… les débuts de notre campement !

Une fois tout le monde arrivé et garé au bord de l’eau, la poignée d’enfants qui est déjà venue quelques jours plus tôt en éclaireurs guide la troupe et mène le joyeux cortège à travers bois. Nous avons en effet déniché un petit recoin perdu et enclavé entre 2 terrains agricoles, nous invitant naturellement à nous arrêter ici : au milieu serpente un petit ruisseau où une palette en guise de pont a été posée par d’anciens aventuriers… Un peu plus haut au bout du chemin, sortent encore les fondations de ce qui a sans doute été un abri ou une ancienne maison ; une terrasse parfaite pour installer notre base !

Une fois une jeune pousse de merisier gênante déterrée par les papas et aussitôt replantée à proximité, tout le monde s’est attelé à déblayer la zone pour y déplier une bâche et s’y asseoir en chaussettes 🙂

Un rapide cercle de bienvenue pour organiser notre journée et nous partons pour notre 1ere exploration ! En quelques instants nous faisons un repérage des limites de la parcelle et trouvons l’arbre parfait pour escalader. Entre clapotis de l’eau et éclats de rire, les papas prennent aussi le temps de faire connaissance…

Après la pause déjeuner pour prendre des forces, on remonte ses manches pour confectionner des toilettes, rénover le petit pont artisanal et le sécuriser, y aménager quelques marches d’accès…

Bourgeons, chants d’oiseaux et senteurs ont fait avec nous la plus belle des rondes…  Le soleil ne nous a pas quittés un seul instant, et pendant que certains ont confectionné de jolies guirlandes de printemps en lierre, quelques-uns faisaient un petit somme, les autres pataugeaient gaiement dans le ruisseau et fabriquaient un petit moulin à eau… Des idées plein la tête, nous réfléchissons aux outils qu’il nous faudrait pour les prochaines fois, en imaginant des météos moins clémentes aussi…



Et au retour, une halte s’impose près des voitures pour pêcher, patauger de nouveau… personne n’a envie de rentrer ! Une très chouette journée 🙂

Il était une fois…

Comme un appel aux beaux jours, nous avons réuni les 10 familles avec qui nous préssentions ce projet de coeur…

Samedi, après une semaine de vent et de froid mordants, nous bravions les éléments pour nous réunir pour la toute première fois tous ensemble.

Il nous fallait un lieu de campement, un feu bien sûr, pour réchauffer les corps et les coeurs, quelques ballots de paille et de quoi occuper les enfants…

L’occasion de présenter de vive voix notre vécu, nos erreurs, nos souhaits pour ce nouveau départ !

Mission réussie pour cet après-midi festif clôturé par un petit plateau chocolat / vin chauds bienvenus :-)…. juste avant une averse qui aura eu le bon goût d’attendre que le soleil se couche !

Chacun aura pu s’exprimer sur ses attentes, ses craintes, mais aussi les images chéries de son enfance… A l’arrivée, 10 familles (soit 21 enfants de 0 a 10 ans) surmotivées prennent le départ d’une aventure qui promet d’être belle avec et autour de nos enfants !

 

© Enfants par Nature